Analyse de la CGT

Le choix individuel à la formation doit correspondre, selon nous, à un choix personnel. Celui-ci ne doit pas être contraint mais volontariste dans l’optique d’une promotion, mais aussi d’une reconversion.

Toute formation reconnue et diplômante devrait pouvoir être envisagée par les agents, ce qui est aujourd’hui loin d’être le cas. Les formations proposées restent dans le champ douanier, alors que les incessantes restructurations imposent des choix de vie aux agents et que l’administration prône la mobilité en réponse à cet état de fait. Un peu de cohérence de sa part serait donc fort utile.

La CGT préconise donc un DIF qui ouvrirait le champ des possibles au lieu de se cantonner à un outil exclusivement de promotion interne.