Épreuve orale

A l’issue de la période de formation, l’agent de constatation stagiaire subit une épreuve orale qui a pour objet de vérifier le niveau d’acquisition de ses connaissances, sa capacité d’analyse et son aptitude à trouver des solutions lors de mises en situation professionnelle.

L’épreuve a pour point de départ la présentation, par le candidat, de son rapport de stage pratique devant le jury qui peut lui demander des explications sur le contenu ou lui poser des questions sur des points précis. Cet exposé est suivi d’un entretien avec le jury qui porte sur le contenu des différents modules de formation.

Pour la branche CO

En cas d’ajournement, une cession de rattrapage consistant en une épreuve écrite portant sur la résolution de cas concrets ou une épreuve orale d’entretien avec le jury est organisée.

Pour la branche SU

En cas d’ajournement du stagiaire au contrôle continu de connaissances et / ou à l’épreuve orale, l’école des douanes organise une session de rattrapage qui comprend :

  • soit une épreuve écrite portant sur la résolution de cas concrets dans le cadre des enseignements dispensés, pour les stagiaires n’ayant pas obtenu au moins 10 sur 20 de moyenne au contrôle continu des connaissances
  • soit une épreuve sur le port et l’usage des armes, pour les stagiaires n’ayant pas obtenu au moins 5 sur 10 lors du contrôle continu des connaissances.
  • soit une épreuve sur les techniques de sécurité, pour les stagiaires n’ayant pas obtenu au moins 5 sur 10 lors du contrôle continu des connaissances.
  • soit une épreuve orale consistant en un entretien avec un jury portant sur le contenu et les modalités d’exercice des futures fonctions d’agent de constatation des douanes, pour les stagiaires n’ayant pas obtenu au moins 10 sur 20 de moyenne à l’épreuve orale.

Les agents de constatation stagiaires doivent obtenir la moyenne à chacune des épreuves qu’ils subissent.