Retraites anticipées

1 - Pour invalidité

Le fonctionnaire définitivement inapte à l’exercice de ses fonctions par suite de maladie, blessure ou infirmité contractées ou aggravées non imputables au service peut être mis d’office, ou à sa demande, en retraite anticipée pour invalidité.

2 - Pour carrières longues et travail jeune

Un fonctionnaire peut bénéficier d’un départ à la retraite anticipée pour carrière longue. Pour cela, il doit respecter certaines conditions de durée d’assurance vieillesse cotisée. Certaines périodes non travaillées sont considérées comme cotisées.

3 - Pour handicap

Les fonctionnaire ayant un taux d’incapacité de 50 % peuvent avoir accès à la retraite anticipée à la condition de justifier d’une durée d’assurance validée et d’une durée d’assurance cotisée minimale.

4 - Pour enfant handicapé

Si vous êtes fonctionnaire et parent d’un enfant handicapé (ou que vous avez un enfant handicapé à votre charge) à 80 % minimum, vous pouvez partir à la retraite avant l’âge légal. Pour en bénéficier, vous devez remplir certaines conditions (durée de services minimum, interruption ou réduction d’activité pour s’occuper de l’enfant). Depuis la loi du 9 novembre 2010, les fonctionnaires parents de 3 enfants ne peuvent plus bénéficier d’un départ anticipé, sauf s’ils remplissent les conditions avant cette date.