Contenu de la formation, modalités d’évaluation

La formation initiale est organisée autour d’enseignements modulaires, alternant des périodes de stage théorique en école et pratique dans les services déconcentrés. Il comprend les modules d’enseignement suivants :

  • un tronc commun de formation consacré à l’organisation et au fonctionnement du ministère.
  • un enseignement traitant de l’environnement douanier commun aux deux branches d’activité.
  • un stage pratique destiné à la découverte de l’environnement professionnel.
  • des enseignements fondamentaux correspondants à la branche de la surveillance.
  • un stage pratique de découverte des fonctions afférentes au grade d’agent de constatation.
  • une formation spécialisée consacrée aux premières fonctions occupées.
  • un stage pratique dans leur future direction d’affectation donnant lieu à la rédaction d’un rapport sur les activités effectuées au cours de cette période.

Pour la branche CO

Le contrôle continu porte sur un minimum de trois épreuves notées dont une épreuve de langue étrangère. Le stagiaire a l’opportunité de repasser une ou deux épreuves du contrôle continu pour lesquelles il n’a pas obtenu la moyenne (épreuves de remplacement). La meilleure note est retenue.

Pour la branche SU

Le contrôle continu porte sur trois épreuves notées dont une épreuve de langue étrangère et une sur la sécurité des contrôles. Une épreuve physique de coefficient 1 est organisée et seuls les points au dessus de la moyenne sont pris en compte.

La partie sécurité des contrôles se subdivise en deux parties. La partie sur les techniques de sécurité et la partie sur le port et l’usage de l’arme. Le stagiaire doit obtenir la moyenne à chacune de ces deux épreuves.

Le contrôle continu des connaissances est validé si le stagiaire obtient la moyenne. Des épreuves de remplacement sont possibles dans la limite de deux. Si l’agent n’a obtenu la moyenne dans aucun des deux modules relatifs à la sécurité des contrôles, l’épreuve de remplacement ne compte que pour une épreuve.

Pour les branches CO et SU

L’absence à une évaluation doit relever d’événements indépendants de la volonté du stagiaire (justificatifs notamment certificat médical) afin d’être admis a une séance de rattrapage.